Eclipse solaire

Le 20 mars prochain aura lieu une éclipse totale du soleil, la première depuis 1999. Si l’envie d’observer le phénomène est forte, il faut éviter de le faire n’importe comment, et disposer des bonnes lunettes.

Le vendredi 20 mars 2015 au matin, le Soleil aura rendez-vous avec la Lune. Le résultat de cette rencontre sera une éclipse totale du Soleil, même si cette dernière ne sera que partiellement visible depuis la France, avec un maximum situé aux environs de 10h30.

Pour observer l’éclipse en direct, il faudra être sur le pont dans la matinée de vendredi. L’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides de l’Observatoire de Paris a dressé un tableau d’observation. En ce qui nous concerne, le début du phénomène aura lieu à 9H27 pour atteindre un maximum à 10H27 et finir vers 11h45. Au maximum, le soleil sera masqué à 72%.


 

Comment observer sans risques ?

Observer une éclipse de Soleil peut s’avérer très dangereux pour les yeux si les précautions nécessaires ne sont pas prises. Évitez donc d’observer le phénomène avec des lunettes de soleil, qui sont totalement insuffisantes pour fixer l’astre, même en portant plusieurs montures sur le nez. Laissez également tomber les films argentiques, les radios médicales et autres morceaux de verre noircis à la bougie : c’est inefficace et dangereux.

Il exite plusieurs options efficaces pour observer une éclipse :

– « des lunettes en carton munies d’un filtre en polymère noir de densité 5, avec une certification CE ou des viséclipses Rétina composées de verre de masque de soudeur du filtre de grade 14 (densité de 5.4). »

– si vous avez un masque de soudeur à disposition, assurez-vous donc qu’il intègre un filtre de grade 14. Sinon, vous pouvez opter pour des lunettes adaptées , disponibles chez les opticiens, dans certains supermarchés, ou encore dans les magasins Nature et Découvertes où elles sont proposées au prix de 2 euros.

– si les lunettes adaptées peuvent être en rupture de stock dans les points de vente, sachez qu’il est également possible d’observer indirectement l’éclipse, en réalisant une boîte à éclipse à l’aide d’une boite à chaussure comme le montre cette vidéo.

Si vous loupez cette éclipse solaire, rendez-vous en 2018….

Giboulées… Qu’est ce donc ce phénomène ?

Revoilà le mois de mars et avec lui, les fameuses giboulées. Elles ne durent pas longtemps mais débarquent sans crier gare, . Mais au fait, quel est précisément ce phénomène météorologique et pourquoi revient-il toujours à cette saison ?

Grosse averse soudaine, généralement courte, souvent accompagnée de grêle. Cela vous rappelle quelque chose ? Ce phénomène est une giboulée. La giboulée est communément associée au mois de mars, dans une expression connue.


 

Mais pourquoi ce phénomène météorologique est-il plus fréquent à cette période de l’année ?

Il est tout simplement lié au changement de temps induit par le passage de l’hiver au printemps. A cette époque de l’année, l’atmosphère est instable en raison de la différence de température de ses différentes couches. Au début du printemps météorologique (le 1er mars), le soleil réchauffe les plus basses couches de l’atmosphère. Mais la moyenne troposphère (autour de 5.000 mètres d’altitude), elle, reste froide.

Ces différences de températures provoquent des courants d’air ascendants qui créent des nuages instables : le cumulus imposants et le cumulonimbus. Les courants entraînent les gouttes d’eau vers les parties supérieures des nuages, où elles sont transformées en cristaux de glace : voilà pourquoi les giboulées voyagent rarement seules et s’accompagnent souvent de vent, de grêle, de grésil ou de neige fondue.

Sans titre 1

Y-a-t-il uniquement des giboulées en mars ?

Non ! Il convient de rétablir la vérité sur les fameuses « giboulées de mars », puisque ce mois est accusé à tort de concentrer ce phénomène météo. Les giboulées peuvent s’étendre de février à avril, allant parfois même jusqu’à mai, ce qui correspond aux chutes de neige tardives.

Patience, cela ne fait que commencer…

Bilan météorologique du mois de Février 2015

Bâle-Mulhouse

  • Température moyenne minimale : -1.5°C soit -0.4°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne maximale : 5.8°C soit -0.4°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne : 2.1°C soit -0.3°C par rapport aux moyennes
  • Pluviométrie : 26.4mm soit -48% de précipitations par rapport aux moyennes

Faits remarquables :

  • Température minimale : -6.4°C le 7 Février
  • Température maximale : 15.8°C le 20 Février
  • Précipitations max : 8.9 mm le 23 Février

Colmar-Meyenheim

  • Température moyenne minimale : -1.4°C soit -0.4°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne maximale : 5.8°C soit -0.5°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne : 2.1°C soit -0.5°C par rapport aux moyennes
  • Pluviométrie : 22.4mm soit -30% par rapport aux moyennes

Faits remarquables :

  • Température minimale : -6.5°C le 8 Février
  • Température maximale : 15.2°C le 20 Février
  • Précipitations max : 5.2 mm le 20 Février

Strasbourg-Entzheim

  • Température moyenne minimale : -0.8°C soit +0.1°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne maximale : 5.1°C soit -0.7°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne : 2.2°C soit -0.3°C par rapport aux moyennes
  • Pluviométrie : 19.9mm soit -42% par rapport aux moyennes

Faits remarquables :

  • Température minimale : -4.9°C le 8 Février
  • Température maximale : 14.1°C le 20 Février
  • Précipitations max : 5.2 mm le 20 Février

Bilan :

Sec et froid ! C’est du changement par rapport aux hivers précédents. Les modèles de prévisions saisonnières annoncés un début du « vrai » hiver en février, force est de constater qu’ils ne se sont pas trompés.

De la neige en début du mois sur toute l’Alsace qui a tenu au sol dans une très grande partie de la région mis à part localement en plaine d’Alsace. Ainsi la neige est tombée assez régulièrement durant la première décade.

Pour les précipitations liquides, le mois a comme dit plus haut était sec avec de faibles précipitations qui ont eu lieu de manières éparses. Au final l’Alsace s’en tire avec un déficit compris entre un tiers et la moitié des moyennes selon l’endroit.

Pour les températures, elles ont surtout étaient froides durant la 1e quinzaine avec des gelées régulières avant un radoucissement durant la 2e quinzaine et des températures supérieures aux moyennes saisonnières (1961-1990).

Au niveau du ciel, l’ensoleillement a été compris dans les normes.

Bilan climatologique du mois de Janvier 2015

Bâle-Mulhouse

  • Température moyenne minimale : 0.4°C soit +2.6°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne maximale : 6.3°C soit +2.5°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne : 3.4°C soit +2.6°C par rapport aux moyennes
  • Pluviométrie : 67.1mm soit +24% de précipitations par rapport aux moyennes

Faits remarquables :

  • Température minimale : -6.6°C le 1e janvier
  • Température maximale : 16.5°C le 10 Janvier
  • Précipitations max : 10.3 mm le 16 Janvier

Colmar-Meyenheim

  • Température moyenne minimale : 0.4°C soit +2.5°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne maximale : 6.7°C soit +2.9°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne : 3.5°C soit +2.7°C par rapport aux moyennes
  • Pluviométrie : 47.2mm soit +33% par rapport aux moyennes

Faits remarquables :

  • Température minimale : -7.1°C le 5 Janvier
  • Température maximale : 15.6°C le 13 Janvier
  • Précipitations max : 23.6 mm le 16 Janvier

Strasbourg-Entzheim

  • Température moyenne minimale : 0.8°C soit +2.5°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne maximale : 6.2°C soit +2.7°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne : 3.5°C soit +2.6°C par rapport aux moyennes
  • Pluviométrie : 75.3mm soit +127% par rapport aux moyennes

Faits remarquables :

  • Température minimale : -5.6°C le 1e Janvier
  • Température maximale : 16.3°C le 10 Janvier
  • Précipitations max : 24.9 mm le 16 Janvier (record mensuel)

Bilan :

Le premier mois de 2015 a été plus hivernale que celui de l’année précédente grâce à quelques jours de gelées en début de mois même si les températures ont au final été encore une fois supérieure aux normes saisonnières. On ne relève qu’entre 1 et 2 journée de fortes gelées (tn<-5°C) en plaine d’Alsace. Le reste du mois a été assez doux avec quelques gelées. Nous avons pu observer quelques journées ayant un avant goût printanier avec par exemple 16°C le 10 Janvier à Strasbourg et Mulhouse.

Au niveau des précipitations le mois a été une fois de plus excédentaire et particulièrement à Strasbourg où il est tombé 75,3mm d’eau soit plus du double de ce qu’il doit tomber habituellement. Il faut noter l’important épisode pluvieux du 16 Janvier qui est devenu un record de précipitation mensuel à Strasbourg. L’ancien record était de 16,9mm et datait du … 27 Janvier 1979 !

La neige est également tombée en fin de mois en Alsace bien que faiblement en plaine d’Alsace à cause des phénomènes de Foehn. Au total on relève 5cm de neige cumulée à Bâle-Mulhouse, 2cm à Colmar-Meyenheim et 0cm à Strasbourg.

Les tornades

Qu’est-ce qu’une tornade ?

Une tornade est une perturbation atmosphérique tourbillonnante très localisée générant des vents particulièrement violents, ceux sont les plus violents de la Terre avec une vitesse pouvant dépasser les 500 km/h, ce qui est très rare, pour une F5 (voir échelle de Fujita). Les tornades sont rares en France mais sont assez fréquentes au Etats-Unis.

D’où vient la tornade ?

Une tornade et le résultat de la rencontre entre l’air chaud et humide des couches atmosphériques basses et l’air froid de la haute troposphère. L’orage vient donc d’un nuage appelé cumulonimbus. Dans le nuage, l’air froid a un mouvement descendant tourbillonnant tandis que l’air chaud a un mouvement ascendant tourbillonnant également. L’air chaud et l’air froid ne se mélangent pas ce qui fait que les 2 tourbillons s’enroulent des vents très violents et l’aspiration. Lorsque le tourbillon touche le sol, on appelle ça une tornade. Lorsque le tourbillon touche l’eau, c’est une trombe.

Comment fait-elle pour être si dévastatrice ?

La pression d’une tornade est très basse de coup lors de son passage, elle peut provoquer une surpression provoquant la destruction de certaines structures, par exemple le verre. Bien évidemment, la vitesse du vent provoque de gros dégâts. La force d’aspiration arrache du sol des objets plus ou moins gros qui sont aspirés et s’enroulent autour du tourbillon.

Trombe ? Tornade ?

La trombe et la tornade sont le même phénomène, sauf que l’on appelle trombe une tornade de très faible intensité ou une tornade qui a lieu sur l’eau. Les trombes sont aussi impressionnantes que les tornades et tout aussi dangereuse surtout si un bateau se situe sur sa trajectoire.

Comment la classer ?

On classe les tornades selon leurs intensités grâce à l’échelle de Fujita.

Voici la l’échelle de Fujita moderne.

F0 : Les vents sont compris entre 105 et 137 km/h. Les dégâts sont légers. Les dégâts sont majoritairement des tuiles ou des ardoises arrachées, des gouttières, des cheminées endommagées, des branches cassées et des arbres à racine de surfaces couchés.

F1 : Les vents sont compris entre 138 et 178 km/h, les dégâts sont modérés. Ils sont principalement des recouvrements de toits complètement arrachés, des mobile-home renversés ou sérieusement endommagés, les portes extérieures arrachées et les vitres brisées.

F2 : Les vents sont compris entre 179 et 218 km/h, les dégâts sont considérables. Les gros arbres sont déracinés ou cassés, les toitures des maisons bien construites soufflées, les petites maisons déplacées de leurs fondations et les mobile-home complètements détruits. Les petits objets se transforment en véritable missile durant la tornade.

F3 : Les vents sont compris entre 219 et 266 km/h, les dégâts sont qualifiés de sévères. Des étages entiers de maisons solides sont complètement détruits, des édifices sont abîmés, les trains sont renversés, les camions et les grosses autos sont déplacés. Les bâtiments légers sont détruits à distance.

F4 : Les vents sont compris entre 267 et 321 km/h. Les dégâts sont qualifiés de dévastateurs. Les maisons bien construites à charpentes légères sont détruites. Les voitures soufflées à distance tandis que de nombreux objets sont transformés en missile même à distance.

F5 : La vitesse des vents est supérieure à 322 km/h, les dégâts sont incroyables. Les maisons sont rasées, les voitures projetées à 100m, les gratte-ciels sont endommagées …

Bilan climatologique du mois de Décembre 2014

Bilan climatologique du mois de Décembre 2014

Strasbourg-Entzheim

  • Température moyenne minimale : 2.7°C soit +3.0°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne maximale : 6.5°C soit +2.0°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne : 4.4 soit +2.5°C par rapport aux moyennes
  • Pluviométrie : 32.5mm soit -19% de précipitations par rapport aux moyennes

Faits remarquables :

  • Température minimale : -8.5°C le 29 Décembre
  • Température maximale : 13.8°C le 18 Décembre
  • Précipitations max : 7.5 mm le 27 Décembre

Colmar-Meyenheim

  • Température moyenne minimale : 2.2°C soit +3.2°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne maximale : 6.7°C soit +1.9°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne : 4.4°C soit +2.8°C par rapport aux moyennes
  • Pluviométrie : 19.1mm soit -52%% par rapport aux moyennes

Faits remarquables :

  • Température minimale : -11.2°C le 29 Décembre
  • Température maximale : 13.0°C le 13 Décembre
  • Précipitations max : 11.9 mm le 27 Décembre

Bâle-Mulhouse

  • Température moyenne minimale : 1.6°C soit +2.7°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne maximale : 6.2°C soit +1.4°C par rapport aux moyennes
  • Température moyenne : 3.9°C soit +2.1°C par rapport aux moyennes
  • Pluviométrie : 42.2mm soit -23% par rapport aux moyennes

Faits remarquables :

  • Température minimale : -12.0°C le 29 Décembre
  • Température maximale : 13.0°C le 18 Décembre
  • Précipitations max : 10.5 mm le 27 Décembre

Bilan :

Cet année de 2014 se termine par un mois de décembre encore fois chaud avec des températures en moyenne supérieures à 2/2,5°C par rapport aux moyennes saisonnières. Il n’y a eu que très peu de gelées sur le mois excepté dans les derniers jours,

Le fait marquant de ce mois n’est pas la douceur mais le peu d’ensoleillement, ainsi on relève seulement 6h24 de soleil à Strasbourg contre un précédent de record de 14h ! La situation n’est guère mieux dans le reste de l’Alsace avec par exemples 7h20 d’ensoleillement à Colmar.

Autre fait marquant de l’année, la véritable offensive hivernale qui a affecté le Nord est de la France pour la 1e fois depuis 2 ans. Cette offensive qui a commencée le 26 décembre pour s’achever le 1e Janvier 2015 a offert une véritable couche de neige même dans la plaine d’Alsace. A titre d’exemples on relevait 15cm de neige à Niederbronn les bains, 6cm à Mulhouse ou 3cm à Colmar au plus fort de l’épisode. Les températures ont également profité des nuits clairs et de la couche de neige pour atteindre des seuils très froids avec par exemple -12°C à Mulhouse et -11°C à Colmar le 29.

Un début de week-end pluvieux et venteux…

A partir de demain, une dépression touchera notre région en cours de journée. Celle-ci nous apportera son lot de pluie et de vent dans le courant de l’après-midi et s’évacuera assez rapidement. Le pic d’intensité se situe entre 16H et 18H.

Selon les modèles, il est prévu en plaine d’Alsace des rafales entre 75 et 90km/h. Le vent sera plus fort sur les reliefs où les rafales atteindront 100 à 110km/h voir localement 120 à 130km/h sur les crêtes.

vent1
Estimation des rafales pour samedi 18H selon WRF

 

En plus de fortes rafales, les précipitations seront également importantes. En plaine, les cumuls annoncés se situent entre 20 et 40mm contre 80 à 100mm sur les reliefs.

 

Cumuls des précipitations pour Samedi 18H
Cumuls des précipitations pour samedi 18H

Neige puis froid …

Mise à jour du 27/12 à 12h20:

Observations

Comme vous l’avez tous remarqué il a neigé cette nuit. En plaine d’Alsace il est tombé entre 1 et 5 cm, cependant une grande partie de la neige a déjà fondue et il ne reste que de la soupe à Strasbourg et Mulhouse par exemple. Ailleurs dans le Bas-Rhin on observe généralement entre 5 et 10cm, localement plus comme à Niederbronn avec 14cm de neige. Dans les Vosges du Nord il est tombés entre 15 et 20cm au dessus de 500m. Dans le Haut-Rhin, la neige est tombé en quantité moindre et a malheureusement fondue en grande partie..

A la faveur d’un radoucissement en cours de matinée, la pluie a peu à peu remplacé la neige et les températures ont augmentés.

Prévisions

Pendant l’après-midi et en début de soirée les températures vont descendre et la neige se réinstallera sur la région. On pourrait attendre:

Plaine d’Alsace: Prévoyez 3 à 6cm de neige supplémentaires. La neige commencerait en fin d’après-midi début de soirée et s’achèverait en début d’après-midi dimanche. Sur le Haut-Rhin la neige continuera plus longtemps apportant 1 ou 2cm supplémentaires.

Vosges du Nord: La neige arrivera en cours d’après-midi, on peut s’attendre à 8 à 12cm de neige supplémentaires jusqu’à 15cm le long des frontières. La neige s’arrêtera dimanche en fin de matinée.

Reliefs:  Il continuera à neiger toute la journée de dimanche jusqu’en début de soirée sur le massif Vosgien, il devrait tomber de 15 à 20cm de neige supplémentaires ce qui offrirait une couche suffisantes pour les stations de ski.

Mise à jour du 26/12 à 21h20 :

La perturbation neigeuse va concerner notre région cette nuit. Voici les cumuls prévus pour demain matin avec la chronologie des évènements :

Plaine d’Alsace : Prévoyez 2 à 5cm de neige samedi au matin. Dans la journée avec des températures légèrement positives, une fonte partielle voir totale est possible. Alors que la neige tombera sur les reliefs, pluies et neiges mêlées sont au rendez-vous en plaine avant le retour de la neige en soirée avec la chute des températures.

Vosges du Nord : Le nord de la région sera un peu plus touché que la plaine. Comptez entre 5 et 8cm au réveil. En journée, il neigera ici et là sous des températures à peine positives et légèrement plus basses qu’ailleur en plaine. La neige est également de retour de façon certaine dans la soirée.vosges du nord ; 5 à 8cm demain matin et peut etre localement un gros 15cm dimanche.

Reliefs : Comptez entre 10 et 15cm demain matin. Avec pas de dégel,, il neigera de façon continue en journée. Les cumuls attendus pour dimanche matin sur les hauteurs atteignent 30/40cm pour le plus grand bonheur des stations de ski !


La neige touchera l’Alsace en toute fin de nuit. Les chutes de neige seront passagèrement soutenues et tiendront souvent au sol, surtout dès les toutes premières altitudes.

Pour la journée de samedi : 

On attend 2 à 4 cm en moyenne en plaine,  lesquels fondront dans la journée de samedi lorsqu’un redoux temporaire et pluvieux sera observé. Les cumuls les plus conséquents sont prévus sur les hauteurs vosgiennes  avec une couche de l’ordre de 10 à 20 cm.

Et après ?

Après un bref redoux en journée de samedi, le froid reviendra dans l’après-midi et s’installera en soirée et nuit suivante. Ce dernier sera accompagné d’une occlusion neigeuse sur l’ensemble de la région où il neigera jusqu’en plaine (et avec tenue au sol) entre la soirée de samedi et la nuit de samedi à dimanche. Les cumuls de neige peuvent atteindre  5 à 10cm avant la fin de nuit. En montagne, les épaisseurs pourront atteindre jusqu’à 40cm.

Capture

Dans la journée de dimanche, les chutes de neige ont tendance à faiblir au fil des heures. En raison des températures fortement négatives, cette neige tient  évidemment au sol…

Cet article sera mis à jour régulièrement en fonction de la situation

Prévisions pour le réveillon de Noël

*Météo pour votre réveillon*

La nuit de Noël devrait être calme sur l’Alsace. De faibles précipitations concerneront l’Alsace bossue entre 19h et minuit. Pendant la nuit, les pluies se décaleront sur le nord du Bas-Rhin et dureront jusqu’à 6/7h du matin.
Au levée du jour, les précipitations concerneront le sud du Haut-Rhin.
Ailleurs, des averses résiduelles se produiront principalement sur les Vosges.
Côté température, elles resteront comprises entre 6 et 8°C en début de nuit et seront comprises entre 4 et 6°C en matinée.

Même en l’absence d’intempérie, soyez prudent sur la route et ne conduisez pas en cas d’alcoolémie élevée.

Joyeux réveillon à toutes et à tous !

Canicule

Qu’est-ce que la canicule ?

Le terme « canicule » désigne un épisode de forte chaleur aussi bien en tant que durée qu’en tant qu’intensité. On parle de canicule lorsque la température dépasse un certain point en journée et ne descend pas en dessous d’une certaine température la nuit.

 

Quels sont les seuls de canicule ?

Les seuils varient en fonction des départements, voici quelques exemples :

  • Haut-Rhin : Température minimale (tn)>=19°C, température maximale (tx)>=35°C
  • Bas-Rhin: tn>=17°C, tx>=35°C
  • Moselle : tn >=19°C, tx>=34°C
  • Meurthe-et-Moselle : tn >=19°C, tx>=33°C
  • Vosges : tn>=18°C, tx>=33°C
  • Paris : tn>=21°C, tx>=31°C
  • Manche : tn>=17°C, tx>=29°C
  • Haut-Rhin : tn>=19°C, tx>=35°C
  • Corrèze: tn>=20°C, tx>=37°C
  • Pyrénées-orientales: tn>=24°C, tx>=35°C

Pourquoi ces seuils ?

Cependant dans le future ces seuils pourraient être amenés à évoluer, en effet les caractéristiques des vagues de chaleur ne seront pas forcément les mêmes que celles d’aujourd’hui.

Quels sont les dangers de la canicule ?

Ces seuils ont été créé par l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) et Météo France à partir de l’analyse rétrospective des données météorologiques et des données statistiques de mortalité sur la période 1973-2003.

  • Les personnes âgées transpirent moins que les autres personnes, elles auront plus de mal à se rafraîchir et risquent l’hyperthermie
  • Toutes catégories confondues il faut boire au moins 1.5L d’eau pour éviter la déshydratation

Comment réagir ?

Pour les personnes âgées :

  • Ne pas sortir aux heures les plus chaudes de la journée
  • Passer plusieurs heures dans un endroit frais ou climatisé
  • Maintenir la maison à l’abri de la chaleur (en fermant les volets et les fenêtres aux heures les plus chaudes par exemple)
  • Manger normalement
  • Boire au minimum 1.5L d’eau par jour
  • Donner de ses nouvelles à ses proches

Pour les enfants et les adultes

  • Ne pas effectuer une activité physique intense
  • Ne pas rester en plein soleil
  • Maintenir la maison à l’abri de la chaleur
  • Ne pas consommer d’alcool
  • Prendre des nouvelles de son entourage
  • Pour les personnes travaillant dans un endroit soumis à de fortes chaleurs, être vigilant pour soi-même et pour ses collègues.